Des murs végétaux pour habiller vos murs

Mur végétaux

Sur un parvis ou dans un jardin, des murs désagréables peuvent rendre l’extérieur moins esthétique. Il existe heureusement des solutions qui permettent d’agrémenter les murs et de cacher leurs imperfections. Les plantes grimpantes, avec leur feuillage, couvent et décorent les anomalies de la maçonnerie. Entre les variétés plus originales et les grands classiques, le choix est large.

Les plantes grimpantes pour dissimuler un mur

Si vous êtes à la recherche d’une idée de cadres végétaux pour un camouflage d’un mur, plusieurs solutions s’offrent à vous. Il y a d’abord l’hortensia grimpant. Il constitue un parfait choix pour une couverture de grandes surfaces. La plante, avec ses grandes fleurs blanches, orne parfaitement un mur. Néanmoins, ses fleurs ne se dévoilent qu’au bout de trois ans et uniquement durant l’hiver. Ainsi, si vous recherchez une solution urgente, l’hortensia n’est pas le végétal qu’il vous faut. Il y a, en outre, le lierre. Il figure comme un classique rustique pour camoufler un mauvais état d’un mur. Ce végétal grimpant est rustique, ce qui représente un privilège. Par contre, il faut veiller à ce que ses crampons n’altèrent pas le muret. Il y a également l’aristoloche. Il s’agit d’une liane à placer sur un grillage. Ses grands feuillages caducs se dévoilent sous forme de cœur. Ce végétal grimpe en s’embobinant sur un grillage. Et comme la liste est longue, vous avez aussi le rosier de Banks avec ses fleurettes jaunes dont les feuilles sont persistantes. Il fait partie des variétés de plantes utilisées pour concevoir de jolis cadres végétaux. Ses roses apparaissent au printemps. En vue d’égayer une terrasse ou un jardin, ce rosier est un choix judicieux.

Les autres possibilités en matière de végétaux grimpants

Aimez-vous les clématites ? Il s’agit d’un parfait choix pour le camouflage d’un mur pas très joli à voir. Vous pouvez autant miser sur la passiflore, le houblon doré, le jasmin étoilé ou le chèvrefeuille de Henry. Ce dernier est une graminée grimpante rustique. Par contre, les autres sèmes sollicitent une parfaite exposition. Il y a pareillement le kiwi. Cette plante à petits feuillages argentés et roses se plait sur les murailles loin du vent et à l’abri du soleil. Prévoyez un pilastre sur lequel la variété pourra s’embobiner tout en grimpant. Par ailleurs, si vous voulez orner une pergola, vous pouvez avoir recours à la vigne vierge, à la glycine du Japon ou de Chine ou encore au rosier grimpant. Dans tous les cas, vous devez favoriser une plante grimpante aux feuilles denses et caduques. Toutefois, ces dernières devront laisser la lumière filtrer. Si vous choisissez la vigne vierge pour constituer un cadre de végétaux naturels, faites attention aux agrumes, car ils peuvent salir. Et si vous comptez enjoliver votre tonnelle ou pergola avec le jasmin officinal, gare à son arôme enivrant.

Et que diriez-vous d’un mur avec des fruits ?

En plus du kiwi, il existe d’autres plantes grimpantes qui donnent des fruits en période estivale. Il suffit de les palisser contre le muret à dissimuler. Parmi celles-ci, il y a le figuier. Celui-ci prend l’aspect d’un arbrisseau gorgé de résistance. Faites-en le choix en tenant compte du climat de votre région. Cela va permettre une meilleure production de fruits. Les figues fleurs sont plutôt convenables au climat du Nord et du centre de la France, tandis que celles d’automne s’adaptent mieux aux températures du Sud. Cependant, quoi qu’il en soit, le figuier trouvera sa place sur un muret exposé au soleil. Autre idée de cadres végétaux : la mûre. Disposez-la sur un mur saumâtre en vue de le receler. Ses feuilles se révèlent très décoratives et caduques. Vous en cueillerez beaucoup de fruits en été.

Comment réduire l’influence des radiations électromagnétiques ?
Opter pour du papier peint haut de gamme pour décorer son intérieur